Top 50 emerging markets Logistics 2019

Rolf Bax

Rolf Bax

March 22, 2019 - 15:51

Depuis 2009, Agility and Transport Intelligence étudie les marchés logistiques émergents et fait chaque année le point sur l’état des tendances. Ainsi, on obtient une vue d’ensemble des 50 principaux marchés émergents par taille, situation économique, infrastructure et liaisons de transport.

Les principaux résultats de l’étude sont les suivants :

  • La Chine domine à nouveau le marché en prenant la première place au classement général.
  • L’Inde se rapproche de la Chine en deuxième position
  • Le Brésil chute dans le classement en raison de la situation politique et économique
  • Le commerce électronique prend de plus en plus d’importance dans un avenir proche en raison de la pénétration accrue d’Internet et des progrès technologiques.
  • Les petites et moyennes entreprises ont plus de possibilités de croissance que les grandes entreprises.
  • Les guerres commerciales, le Brexit, les sanctions et les accords entre pays jouent un rôle majeur dans l’enquête.

Nous l’examinerons volontiers plus en détail et vous établirons volontiers une synthèse des points les plus importants de l’étude.

La recherche elle-même se compose de trois parties, à savoir : les perspectives de la logistique nationale, les débouchés de la logistique internationale et les principes fondamentaux de l’entreprise.

Voir ci-dessous le top 50.

 

Classement :

Pays

Perspectives de la logistique nationale

Perspectives de la logistique internationale

Principes économiques fondamentaux

Synthèse

1

China

8.82

9.70

7.12

8.87

2

India

8.09

7.20

6.35

7.39

3

UAE

5.56

5.48

8.89

6.16

4

Indonesia

6.32

5.94

5.94

6.09

5

Malaysia

5.23

5.64

8.39

6.00

6

Saudi Arabia

5.27

5.23

7.67

5.71

7

Mexico

5.34

6.23

5.13

5.67

8

Qatar

5.38

4.85

7.84

5.62

9

Turkey

5.27

5.85

5.49

5.56

10

Vietnam

4.88

6.12

5.31

5.48

11

Thailand

4.95

5.79

5.84

5.47

12

Oman

4.98

4.84

7.73

5.44

13

Chile

4.79

5.18

7.26

5.42

14

Russia

5.15

5.55

5.60

5.40

15

Brazil

5.67

5.58

4.17

5.35

16

Bahrain

5.05

4.72

6.80

5.24

17

Morocco

4.65

4.92

6.61

5.13

18

Kuwait

5.09

4.62

6.19

5.10

19

Jordan

4.87

4.78

5.99

5.04

20

Philippines

5.03

5.15

4.40

4.96

21

Uruguay

4.78

4.54

6.10

4.93

22

Kazakhstan

4.78

4.70

5.63

4.91

23

Peru

4.71

5.11

4.71

4.88

24

South Africa

4.66

4.93

5.09

4.86

25

Colombia

4.72

5.01

4.57

4.81

26

Egypt

4.95

4.64

4.84

4.80

27

Ukraine

4.78

4.95

4.25

4.75

28

Pakistan

5.17

4.46

4.44

4.74

29

Lebanon

4.93

4.69

4.30

4.71

30

Argentina

5.01

4.74

3.94

4.70

31

Kenya

4.49

4.62

5.22

4.68

32

Ghana

4.62

4.40

5.31

4.86

33

Tunisia

4.54

4.50

5.16

4.64

34

Sri Lanka

4.54

4.71

4.51

4.61

35

Algeria

4.86

4.25

4.80

4.59

36

Ecuador

4.49

4.62

4.62

4.57

37

Iran

4.83

4.18

4.89

4.57

38

Tanzania

4.57

4.22

4.91

4.48

39

Bangladesh

4.97

4.44

3.47

4.47

40

Paraguay

4.33

4.60

4.27

4.43

41

Ethiopia

4.59

4.39

4.18

4.43

42

Cambodia

4.49

4.50

4.04

4.41

43

Nigeria

4.84

4.29

3.63

4.38

44

Bolivia

4.40

4.57

3.83

4.36

45

Uganda

4.44

4.49

3.77

4.34

46

Libya

4.45

4.41

1.65

3.90

47

Mozambique

4.31

4.50

1.65

3.89

48

Myanmar

4.38

4.52

1.41

3.88

49

Angola

4.43

4.29

0.80

3.68

50

Venezuela

4.52

4.09

0.72

3.62


Source: Agility.com 

Les 5 pays les plus importants se situent tous en Asie.

Chine

La Chine a connu une augmentation considérable de la consommation au cours des dernières années, de grands groupes comme Alibaba et JD ont enregistré une croissance considérable sur les plans national et mondial. La Chine compte plus de 150 villes de plus d’un million d’habitants (soit 15 fois plus que l’Amérique). Dans le domaine de la logistique, elle est en pleine expansion. De plus, la demande est en légère baisse, la Chine étant en pleine guerre commerciale avec les États-Unis et les tarifs américains s’appliquant aux exportations.

Inde

La croissance de l’Inde est très similaire à celle de la Chine. En tant que numéro 2 de la liste, vous constatez que les marchés du fret aérien et de l’express international sont en forte progression. L’Inde connaît aussi une forte progression avec le commerce électronique. Secteur qui va plus que doubler au cours des 5 prochaines années.

ÉMIRATS ARABES UNIS

Les Émirats arabes unis obtiennent de très bons résultats, en particulier en ce qui concerne les principes économiques fondamentaux. Le pays vise une meilleure position mondiale dans le domaine du commerce et du tourisme. Les zones franches, les réglementations pour les entreprises étrangères le rendent très attractif pour s’y établir. Dans le domaine du commerce électronique, ils assument le rôle de HUB pour les grandes entreprises de commerce électronique. Sur le plan de l’infrastructure également, des efforts considérables sont déployés pour assurer la croissance continue de la logistique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

 

Indonésie

Les marchés intérieurs de la logistique dominent l’Indonésie et connaissent une forte progression. Le marché du fret maritime joue un rôle important. Ici aussi, un assouplissement de la réglementation pour les entreprises étrangères renforcera encore la croissance. Un accord commercial avec 4 pays européens y contribue quelque peu. La consommation intérieure contribue énormément aux investissements dans le commerce électronique. Un acheminement efficace sur le « dernier tronçon » est difficile dans un pays qui compte 17 000 îles et qui, en raison de son infrastructure, est un pays coûteux en matière de coûts logistiques.

 

Malaisie

La Malaisie se situe aussi dans le top 5 en raison de ses résultats économiques fondamentaux qui sont significativement élevés. Pour les entreprises nationales et étrangères, c’est un pays attrayant où s’établir. Les réglementations d’importation et d’exportation ainsi que les questions douanières sont bien respectées. Les marchés de la logistique bénéficient de la présence du secteur manufacturier à valeur ajoutée et du secteur pétrolier et gazier national. La Malaisie se présente volontiers comme le centre logistique de la zone ASEAN. Pour y parvenir, elle souhaite disposer de la meilleure infrastructure logistique et de la meilleure main-d’œuvre en interne.

Si l’on considère la croissance des marchés logistiques émergents, la technologie et l’innovation sont extrêmement importantes et déterminent les chiffres de la croissance. Internet revêt une valeur fondamentale pour les marchés émergents et, depuis 2000, le nombre d’utilisateurs d’Internet a fortement augmenté. Le cloud computing, les systèmes TMS ont permis de réduire les coûts afin de pouvoir y exercer des activités. Pour le secteur de la logistique, Internet est également extrêmement important.

Les attentes suivantes pour l’avenir proche se dégagent davantage de l’étude :

  • La position la plus marquante est celle des États-Unis, qui cherchent à redéfinir les règles commerciales mondiales en vigueur, en particulier dans leurs relations bilatérales avec la Chine et ses voisins nord-américains. Dans un autre glissement par rapport au multilatéralisme, la possibilité d’un échec des négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur le processus du Brexit crée encore plus d’incertitude dans le plus grand bloc commercial du monde et au sein de la septième et plus grande économie.
  • Lors de son 19e Congrès national du Parti en 2017, le Parti communiste chinois a officiellement adopté l’Initiative « Belt and Road » (BRI) dans le cadre de sa Constitution pour le Parti. Cela assure la poursuite d’un projet qui a vu la Chine investir ou financer des projets de développement d’infrastructures en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Europe. Alors que l’ambition globale et le financement paraissent être des objectifs immenses, et ce de façon presque incroyable, une étude de la Banque asiatique de développement évaluant la nécessité de développer les infrastructures en Asie à elle seule a conclu qu’un investissement total de quelque 26 000 millions de dollars était nécessaire sur la période 2016 à 2030 pour maintenir une croissance économique de 3 à 7 %, éliminer la pauvreté et lutter contre le changement climatique.
  • Les observateurs des marchés émergents de la dernière décennie auront remarqué leur remarquable capacité à innover et à mettre en œuvre de nouvelles solutions à un rythme rapide, dépassant souvent les grandes étapes de développement des marchés les plus avancés. smartphones, au commerce électronique)

Vous souhaitez avoir une vue d’ensemble sur les marchés émergents, mais vous avez besoin de plus d’informations sur les possibilités qu’offre la logistique dans ce domaine ? L’Inde devance la Chine.

top 20 logistics emerging markets with hight potential

L’Iran et les Philippines, qui ont connu un énorme effondrement, sont des pays étonnants. En Iran, l’économie et les sanctions américaines y sont pour quelque chose.

Un tiers des personnes interrogées pensent que les petites et moyennes entreprises (PME) connaîtront la croissance la plus rapide dans les marchés émergents au cours des cinq prochaines années, contre 21,3 % qui tablent sur une croissance plus rapide des grandes entreprises multinationales.

Après une forte croissance en 2017, la croissance du volume des échanges des marchés émergents s’est ralentie. De janvier à septembre
2018, sur la base d’une mesure mensuelle, la croissance d’une année sur l’autre du volume des échanges des marchés émergents a été en moyenne de 6,2 % pour les importations et de 3,3 % pour les exportations. Sur le plan régional, la croissance du commerce a été la plus forte en
Asie émergente, avec une croissance moyenne du volume des importations de 7,4 % et une croissance du volume des exportations de 4,8 %. L’Europe de l’Est/CEI a enregistré une croissance en volume des importations et des exportations de, respectivement, 2,5 % et 4,9 % respectivement. En Amérique latine, la croissance en volume des exportations a été lente, n’augmentant que de 0,9 %, bien que les importations aient augmenté de 5,8 %. La croissance en volume au Moyen-Orient et en Afrique a été faible, avec une augmentation des importations et des exportations de 0,6 % et 0,4 % respectivement.

Les volumes de fret aérien sont retombés à une faible croissance à un chiffre après une année record en 2017. La croissance des volumes de fret par conteneurs s’est largement maintenue jusqu’en 2018.

Compte tenu de l’ensemble des volumes de fret aérien et maritime (hors pétrole en mer), les échanges entre les marchés émergents de cette liste, l’UE et les États-Unis sont en baisse par rapport à 2017.

A propos de l’Audit et du Paiement du Fret de ControlPay
Depuis plus de 16 ans, ControlPay est une société d'audit de fret mondiale et EMEA, dont le siège social se trouve à Breda, aux Pays-Bas. Pour plus d'informations concernant nos Services d'Audit de Fret, les Capacités de Données ou l'offre de services supplémentaires, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante: [email protected]

Banner Quote Pieter Kinds 

 www.controlpay.fr

 

 

More ControlPay content that could be useful